LE FORUM DES SOCIETES DE JOURNALISTES

 
Actualités     

 
Le forum     

     Qui sommes-nous ?
     Manifeste
     Nos actions
     Adhérer
     Nous contacter

 
Les Sociétés de Journalistes     

     Les SDJ du forum
     Créer sa SDJ

 
Déontologie     

     Qu'est-ce que c'est ?
     Les Chartes professionnelles
     Les Chartes d'entreprises
 
      "On veut informer vite au lieu d'informer bien. La vérité n'y gagne pas", Albert Camus, Combat, 8 septembre 1944


FRA - Médias-presse-luxe-social - Les Echos/La Tribune: le Forum des SDJ appelle à une "réunion d'urgence"

Echos/La Tribune: le Forum des SDJ appelle à une "réunion d'urgence"

 

AFP, 25 juin 2007 

Le Forum des Sociétés de journalistes, qui regroupe les SDJ de 27 rédactions, appelle à une "réunion d'urgence" de ses membres mercredi sur les "menaces sur le pluralisme" de l'information que fait peser selon lui l'éventualité d'un rachat des Echos et d'une cession de La Tribune par LVMH.

Le Forum permanent des SDJ, "en collaboration avec les SDJ des « Echos » et de « La Tribune », appelle à une réunion d'urgence de l'ensemble des Sociétés de journalistes", écrit le Forum dans un communiqué publié lundi.

"Un texte de protestation y sera rédigé et adressé aux pouvoirs publics qui ne peuvent rester plus longtemps absent de ce débat vital pour une démocratie digne de ce nom", poursuit-il.

Le Forum "s'alarme des menaces sur le pluralisme et l'indépendance de l'information économique que fait peser l'éventualité de l'achat et de la cession des quotidiens Les Echos et La Tribune par le groupe de Bernard Arnault".

"Ces grandes manoeuvres témoignent du peu de considération qu'ont certains actionnaires pour leurs équipes éditoriales et leurs personnels", estime l'organisme, qui réunit 27 SDJ dont l'AFP, Les Echos, l'Equipe, Le Figaro, L'Humanité, Libération, Le Monde, La Tribune, Paris Match, Le Point, Radio France, Télé 7 Jours, Télérama...

"Cette affaire est une caricature qui vient clôturer une +annus horibilis+ pour les journalistes français: concentration croissante, pressions, censures, mais aussi perquisitions, rien n'a manqué pour, jour après jour, tenter de réduire leur indépendance", conclut le Forum.

Les Echos et La Tribune, les deux grands quotidiens économiques français, ont été absents des kiosques lundi pour cause de grève. Ils paraîtront mardi mais les rédactions des deux journaux restent mobilisées contre les projets de vente de leurs propriétaires respectifs.

juc/bb/sd

Le communiqué du Forum des SDJ

 

Paris, le 25 juin 2007

 

 

Le Forum permanent des Sociétés de journalistes[1] s’alarme des menaces sur le pluralisme et l’indépendance de l’information économique que fait peser l’éventualité de l’achat et de la cession des quotidiens « Les Echos » et « La Tribune » par le groupe de Bernard Arnault. Ces grandes manœuvres témoignent du peu de considération qu’ont certains actionnaires pour leurs équipes éditoriales et leurs personnels.

 

Cette affaire est une caricature qui vient clôturer une « annus horibilis » pour les journalistes français : concentration croissante, pressions, censures, mais aussi perquisitions, rien n’a manqué pour, jour après jour, tenter de réduire leur indépendance.

 

Le Forum, en collaboration avec les SDJ des « Echos » et de « La Tribune », appelle donc à une réunion d’urgence de l’ensemble des Sociétés de journalistes le mercredi 27 juin à 15 heures au Press Club de France, 8 rue Jean Goujon, Paris 75008. Un texte de protestation y sera rédigé et adressé aux pouvoirs publics qui ne peuvent rester plus longtemps absent de ce débat vital pour une démocratie digne de ce nom.

 

 

Le bureau du Forum

 

 

 



[1] Le Forum regroupe à l’heure actuelle les Sociétés de journalistes de 27 rédactions : L’AFP, Les Echos, L’Equipe, Le Figaro, L’Humanité, Libération, Le Monde, Le Monde interactif, La Tribune, L’Alsace, La Libre Belgique, Le Midi libre, L’Express,  Le Journal du Dimanche, Marianne, Le Nouvel Observateur, M6, Paris Match, Le Point, Radio France, Radio France international, RFO, L’Etudiant, Sciences et Avenir, Télérama, Télé 7 jours, Courrier Cadres.