LE FORUM DES SOCIETES DE JOURNALISTES

 
Actualités     

 
Le forum     

     Qui sommes-nous ?
     Manifeste
     Nos actions
     Adhérer
     Nous contacter

 
Les Sociétés de Journalistes     

     Les SDJ du forum
     Créer sa SDJ

 
Déontologie     

     Qu'est-ce que c'est ?
     Les Chartes professionnelles
     Les Chartes d'entreprises
 
      "On veut informer vite au lieu d'informer bien. La vérité n'y gagne pas", Albert Camus, Combat, 8 septembre 1944


COMMUNIQUE DU FORUM DES SOCIETES DE JOURNALISTES

Lettre ouverte du Forum des Sociétés de journalistes à Madame Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes

 

Paris, le 5 février 2011


Madame la ministre

 

Le Forum des Sociétés de journalistes, qui regroupe les sociétés de journalistes de 34 médias français, souhaite vous faire part de sa vive inquiétude concernant la couverture des événements qui se déroulent en Egypte. Depuis quelques jours, nos confrères, envoyés spéciaux ou correspondants permanents, de la presse écrite ou audiovisuelle, ont été systématiquement pris à partie.

 

Certains ont été agressés physiquement, d’autres enlevés et, selon les termes de l’un d’entre eux « torturés psychologiquement » pendant de longues heures. Nous sommes encore, à ce jour, sans nouvelles de plusieurs d’entre eux. A l’ensemble de ces journalistes, qui sont venus en Egypte pour faire leur travail, dans un souci de promouvoir une information libre et transparente, on a fait savoir qu’ils étaient désormais indésirables sur le sol égyptien. Devant l’impossibilité d’exercer leur travail, et craignant pour leur sécurité, les rédactions ont décidé de rapatrier une partie de ces confrères.

 

Cette situation n’est pas tolérable et les Sociétés de journalistes la condamnent fermement. La liberté d’informer est l’un des fondements de la démocratie. Les confrères qui se sont rendus en Egypte ne veulent nuire à personne, mais rendre compte de la manière la plus objective possible, des événements qui s’y déroulent.
Ceux qui décident de rendre leur travail impossible prennent une grave responsabilité aux yeux du peuple égyptien et aux yeux du monde. Ils doivent comprendre que tenter d’étouffer totalement la circulation de l’information est aujourd’hui une entreprise vouée à l’échec.

 

Nous vous demandons donc d’intervenir fermement auprès du pouvoir égyptien comme l’a fait la Maison Blanche qui a dénoncé « une campagne concertée contre les médias étrangers » et d’exiger qu’il laisse nos confrères égyptiens et de la presse internationale travailler librement et sans pression. Nous demandons également votre intervention afin que soient remis en liberté ceux de nos confères qui sont détenus.

 

Le bureau du Forum des Sociétés de journalistes 

forumsdj@free.fr

http://forumsdj.free.fr

Tel : 06 74 78 13 45

 

Le Forum des SDJ rassemble 34 sociétés de journalistes : l'AFP, L'Alsace, Capital, Courrier Cadres, Les Echos, Elle, L'Equipe, L'Etudiant, Europe 1, L'Express, Le Figaro, France 24, l'Humanité, I-télé, Le Journal du Dimanche, Libération, Livres Hebdo, Le Progrès de Lyon, Marianne, Midi libre, Le Monde, Le Monde interactif, Le Nouvel Observateur, Paris Match, Le Point, Le Quotidien du médecin, Radio France, Radio France internationale, RTL, Sciences et Avenir, Télérama, TF1, La Tribune, La Vie.